Accueil   |  Actualité  |  Tibet actuel  |  Histoire et Vérité  |  Profil du Tibet  |  Documents  |  Le XIVe Dalai-lama  |  Vidéo  |  Photo
 
 
Point de vue : Le voyage du Dalaï-Lama dépasse la soi-disant portée « religieuse » de l’Inde
    temps:2017-04-18 source:China Tibet Online auteur:    

Lu Kang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a répondu lors d'une conférence de presse le 12 avril à une question sur la visite du Dalaï-Lama dans une région contestée sous le contrôle de l'Inde, a répondu que l’Inde cautionne le 14e Dalaï-Lama et que certains fonctionnaires du côté indien ont tenu des discours politiques provocateurs à l’égard de la Chine, et cela montre le voyage du 14e Dalaï-Lama a déjà dépassé la portée des soi-disant « activités religieuses » tel qu’affirmé par le côté indien.

 Le voyage du Dalaï-Lama dépasse la soi-disant portée « religieuse » de l’Inde

Q : Selon les rapports des médias indiens, lors de la conduite d'activités par le Dalaï-Lama dans une région contestée entre la Chine et l’Inde sous le contrôle de l'Inde a de nouveau remis en question et a attaqué le gouvernement chinois sur la question du Tibet et de la réincarnation du Dalaï-Lama. Les responsables indiens au cours de ses activités ont fait des remarques inappropriées répétées sur les questions frontalières. Est-ce que la Chine a un commentaire à ce sujet ?

R : Récemment, le côté indien, sans égard aux préoccupations de la Chine, a insisté sur l'organisation d’activités du 14e Dalaï-Lama dans une région en litige dans la partie orientale de la frontière sino-indienne, a cautionné le 14e Dalaï-Lama et certains fonctionnaires du côté indien ont tenu des discours politiques provocateurs à l’égard de la Chine, et cela montre le voyage du 14e Dalaï-Lama a déjà dépassé la portée des soi-disant « activités religieuses » tel qu’affirmé par le côté indien. Le côté indien a fait une violation grave de l'engagement pris par le gouvernement indien sur les questions liées au Tibet, et cela aura un impact négatif sur la résolution par des négociations des différends territoriaux sino-indiennes entre les deux partis. La partie chinoise a fait des représentations solennelles au côté indien, et prendra de nouvelles mesures pour sauvegarder la souveraineté territoriale et la sécurité nationale de la Chine.

Le 14e Dalaï-Lama a des performances honteuses au sujet de la question des frontières, et cette fois-ci il a prétendu qu’il était le « fils de l'Inde », et il a fait de fausses déclarations sur l’estrade des soi-disant fonctionnaires indiens d’« Abang », il a attaqué le gouvernement chinois sur les questions liées au Tibet, il a fait la promotion des opinions politiques de la séparation de la Chine, et cela indique que la clique du Dalai s’appuie complètement sur la position des étrangers. Sa performance n'est pas susceptible d'affecter la position de la Chine sur les questions liées au Tibet et de la frontière, et le gouvernement local du Tibet chinois ne va pas changer les faits historiques de son exercice de la juridiction administrative effective à long terme dans la région orientale, et cela ne va absolument pas changer la réalité objective du développement rapide et du progrès du Tibet dans la grande famille de la Chine, et cela ne fera que permettre au monde de voir plus clairement que ses activités, sous le nom de la religion, sont en fait une tentative de diviser la mère patrie et d’endommager des intérêts de la patrie et du peuple, y compris le peuple tibétain.

La question frontalière et la question du Tibet sont liées à la base politique des relations sino-indiennes, et la Chine et l'Inde ont déjà atteint un consensus important sur la résolution de la question de la frontière par des négociations et des consultations, et l'Inde a également des engagements sur le problème du Tibet. Nous exigeons que le côté indien respecte les intérêts fondamentaux des deux pays et des deux peuples, protège la base politique du développement des relations bilatérales, ne permette aucune autre provocation ou pratique qui est préjudiciables aux négociations frontalières et relations bilatérales, prendre des mesures concrètes pour sauvegarder la situation générale des relations sino-indiennes.Q : Pouvez-vous expliquer quel impact négatif la visite de Dalaï-Lama à « Abang » a eu sur la résolution de la question des frontières ? Vous venez de dire que le côté indien a violé ses engagements pertinents, cela fait référence à l’engagement de ne pas autoriser le Dalaï-Lama à participer à des activités anti-chinoises en territoire indien ?

R : D'abord, je dois corriger une erreur dans votre déclaration. Je viens de dire que le gouvernement indien a permis au 14e Dalaï-Lama d’entreprendre sous le couvert d’activités religieuses une visite de la région contestée dans la partie orientale de la frontière sino-indienne, il ne s’agit pas du territoire indien.

Comme vous l'avez dit, le côté indien a pris des engagements, le gouvernement de l'Inde a pris des engagements sérieux sur la question des frontières et la question du Tibet avec le gouvernement de la Chine. Dans l’histoire, au sujet de ces questions, quand le gouvernement indien viole ses propres engagements, cela cause des dommages aux relations entre les deux pays, cela est une des leçons du passé. Je viens de dire la position claire de la Chine. Bien sûr, la Chine est fermement opposée à la connivence du gouvernement indien avec les activités du 14e Dalaï-Lama de la région frontalière contestée avec l’Inde, et en particulier au cautionnement par certains fonctionnaires du côté indien du Dalaï-Lama et des paroles provocatrices envers la Chine, et nous avons fait des représentations solennelles. Cette action du côté indien va négativement affecter la résolution correcte du différend frontalier sino-indien par le biais des négociations entre les deux partis.

Source: China Tibet Online
Traduit par China Tibet Online
(Rédactrice: Caroline)

 
 Articles connexes:
Les droits de l'homme du Tibet-- France
Photo
法语翻译:
Vidéo
·Voie ferrée Qinghai-Tibet
·Le Tibet
·« Indépendantistes tibétains » à l'étranger e...
Je recommande
·Paysage scénique de la rivière Yarlung Zangbo en ...
·Le Tibet tient des exercices en cas de détournement
·Une délégation tibétaine de l'APN de Chine effec...
 
 

La Recherche des droits de l'homme de la Chine
frtibet328@yahoo.cn
Société à responsabilité limitée de propagation du Wu Zhou