Accueil   |  Actualité  |  Tibet actuel  |  Histoire et Vérité  |  Profil du Tibet  |  Documents  |  Le XIVe Dalai-lama  |  Vidéo  |  Photo
 
 
Ouverture du séminaire « Afrique-Chine-France, pour un trio gagnant » à Beijing
    temps:2016-04-27 source:China Tibet Online auteur:    

Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre français et actuel sénateur de la Vienne

Ce matin, le séminaire « Afrique-Chine-France, pour un trio gagnant » s'est tenu à Beijing en présence de Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre français et actuel sénateur de la Vienne, Jiang Zengwei, président du Conseil chinois pour la promotion du commerce international (CCPIT), Ning Jizhe, vice-président de la Commission du développement et de la réforme de Chine, Maurice Gourdault-Montagne, ambassadeur de France en Chine, Ahmed Soungui, ambassadeur du Tchad en Chine, et Liu Haixing, ministre assistant du ministère chinois des Affaires étrangères.

Les échanges sino-africains se sont multipliés ces dernières années et de nombreuses entreprises chinoises ont investi en Afrique dans des secteurs variés, tels que les infrastructures, le transport et les minéraux. Pourtant, il y a encore beaucoup de potentiel à exploiter, dès lors que les investissements chinois ne représentent que 3 % du total des investissements réalisés sur le continent africain.

Le séminaire a réuni pour la première fois les représentants des trois pays autour d'une table pour discuter du développement du continent africain avec la participation de ses partenaires chinois et français. « Avec les compétences complémentaires de chacun, la coopération trilatérale permettrait de former un partenariat d'intérêt commun », a indiqué Liu Haixing lors du séminaire. « L'Afrique est sans doute un espace idéal pour la coopération sino-française. Le Premier ministre Li Keqiang m'a confirmé à l'occassion du Forum de Bo'ao que cette coopération est pour lui prioritaire. L'Afrique a besoin d'un développement rapide et diversifié, ce sont des centaines de millions d'emplois à créer pour répondre aux attentes des jeunes, et éviter qu'ils ne basculent dans le désespoir ou l'extrémisme », a pour sa part déclaré Jean-Pierre Raffarin.

Selon Maurice Gourdault-Montagne, « plusieurs initiatives ont été lancées, l'organisation de ce colloque à Beijing fait suite à celui du 15 février à Paris et permet de confronter des perspectives entre acteurs du terrain. »

Interrogé par un journaliste du portail China.org sur une éventuelle concurrence sino-française en Afrique, Raffarin a expliqué : «La France et la Chine produisent ensemble des voitures et des avions. Dans le monde moderne, il faut savoir travailler avec des concurrents. En Chine, il faut une vraie stratégie de projets communs et de coopération. C'est vrai qu'il y a aussi de la concurrence, mais il faut savoir travailler au-delà de cette concurrence sur nos projets communs ».

 
 Articles connexes:
Les droits de l'homme du Tibet-- France
Photo
法语翻译:
Vidéo
·Voie ferrée Qinghai-Tibet
·Le Tibet
·« Indépendantistes tibétains » à l'étranger e...
Je recommande
·Le Tibet tient des exercices en cas de détournement
·Une délégation tibétaine de l'APN de Chine effec...
·Chine : ouverture d'un réseau électrique reliant ...
 
 

La Recherche des droits de l'homme de la Chine
frtibet328@yahoo.cn
Société à responsabilité limitée de propagation du Wu Zhou