Accueil   |  Actualité  |  Tibet actuel  |  Histoire et Vérité  |  Profil du Tibet  |  Documents  |  Le XIVe Dalai-lama  |  Vidéo  |  Photo
 
 
Les familles pauvres tibétaines emménagent dans de nouvelles maisons
    temps:2016-12-29 source:China Tibet Online auteur:    

Norkyi tient son petit-fils et parle des changements dans sa propre maison.

Passer d’une vieille maison de 24 mètres carrés à une nouvelle maison à deux étages de 150 mètres carrés. La vie de la famille pauvre de Norkyi du comté de Lünzhub a connu d'énormes changements dans la seconde moitié de 2016. Elle a bénéficié de la politique locale ciblée de lutte contre la pauvreté par la relocalisation.

En novembre de cette année, Norkyi, qui a 73 ans cette année, a emménagé dans le comté de Lünzhub de la ville de Lhassa dans des logements de réinstallation qui ont été préparés pour assurer la réinstallation des ménages pauvres. Norkyi, qui vient tout juste d’emménager, tient son petit-fils entre ses bras, et elle sourit à propos des changements de sa propre maison.

Difficile d’imaginer qu’avant de se déplacer ici, Norkyi vivait dans une vieille maison d’une seule pièce de seulement deux douzaines de mètres carrés. Sans fenêtres, même à midi, la vieille maison semble encore assez sombre, et la colonne au milieu de la maison rend cette maison déjà petite encore plus encombrée. Dans l’ancienne maison se trouvent de vieux meubles usés.

Norkyi dans son ancienne maison.

Le contraste frappant se présente entre son ancienne maison et la nouvelle maison de style tibétain à deux étages dans laquelle Norkyi vit maintenant. Sa nouvelle maison est lumineuse et spacieuse, et le gouvernement local lui a donné un ensemble complet de meubles tibétains et des appareils ménagers, et chaque ménage a une petite cour devant la maison, et une terrasse au deuxième étage, formant une cour à la tibétaine.

Aujourd'hui, non seulement Norkyi vit dans une nouvelle maison, mais elle profite également d’un ensemble de politiques locales favorables de lutte contre la pauvreté. Selon Migmar, le magistrat adjoint du comté de Lünzhub, chaque trimestre les personnes âgées comme Norkyi peuvent obtenir une pension de 500 yuans. Son fils travaille à temps partiel comme surveillant des steppes et des forêts du comté, et chaque année il peut toucher 6000 yuans, et avec les revenus provenant de la plantation des terres fourragères et le salaire de son fils, le revenu annuel de la famille de Norkyi peut atteindre 10 000 yuan par année.

Auparavant, le revenu de la famille de Norkyi dépendait principalement des récoltes d'orge tibétaine et d'autres cultures, et ils étaient incapables d’économiser. Norkyi dit qu’à cette époque, pour acheter des objets de nécessité quotidienne, ils devaient souvent apporter des grains au magasin en guise de paiement.

L’intérieur de la vieille maison de Norkyi.

Dans le comté de Lünzhub, un total de 1200 familles comprenant 5224 personnes ont profité des politiques de réinstallation et de lutte contre la pauvreté comme Norkyi. Selon Sonam Tsering, directeur adjoint du Bureau de logement du comté, un total de 514 familles pauvres du comté de Lünzhub ont été réinstallées en 2016 et 686 familles le seront l'année prochaine.

Source : China News

Auteur : Song Yusheng

Traduit par China Tibet Online

(Rédactrice : Amélie)

 
 Articles connexes:
Les droits de l'homme du Tibet-- France
Photo
法语翻译:
Vidéo
·Voie ferrée Qinghai-Tibet
·Le Tibet
·« Indépendantistes tibétains » à l'étranger e...
Je recommande
·Le Tibet tient des exercices en cas de détournement
·Une délégation tibétaine de l'APN de Chine effec...
·Chine : ouverture d'un réseau électrique reliant ...
 
 

La Recherche des droits de l'homme de la Chine
frtibet328@yahoo.cn
Société à responsabilité limitée de propagation du Wu Zhou