Accueil   |  Actualité  |  Tibet actuel  |  Histoire et Vérité  |  Profil du Tibet  |  Documents  |  Le XIVe Dalai-lama  |  Vidéo  |  Photo
 
 
La « journée de l'indépendance » du Tibet est une farce
    temps:2013-02-16 source:Xinhuanet auteur:    

BEIJING, 11 février -- Alors que les Tibétains en Chine profitent des célébrations du « Losar du serpent d'eau », journée du Nouvel An tibétain, certains séparatistes incitent à commémorer le soi-disant « 100e jour de l'indépendance » du Tibet.

La propagande pour ces commémorations prévues le 13 février est apparue sur les réseaux sociaux populaires, tels que Facebook, ainsi que sur les sites Internet des Etudiants pour un Tibet libre, une organisation de Tibétains en exil basée à New York et prônant l'indépendance, et du Congrès de la jeunesse tibétaine.

Une telle fanfare n'est à l'heure actuelle qu'une farce. Il s'agit cependant d'un camouflet au regard de l'agression étrangère dans l'histoire moderne de la Chine, dont celle du Tibet.

La preuve « solide » citée par les partisans de l'indépendance est la soi-disante « Déclaration d'indépendance du Tibet », qui aurait selon eux été prononcée en 1913 par le 13e dalaï-lama.

En réalité, le document dévoilé en mai dernier par les Etudiants pour un Tibet libre n'est que pure invention et ne ressemble que peu au document original, un discours interne sur le bouddhisme publié sous forme de lettre en 1932.
Cette « déclaration d'indépendance » ne fait que reprendre les idées erronées du Néerlandais Michael Walt van Praag publiées en 1987 dans « Le Statut du Tibet ».

Dans ce livre, M. van Praag indique que le Tibet est devenu indépendant en 1913, à la suite de la signature du document par le 13e dalaï-lama. Il attribue cette information à Tsepon Wangchuk Deden Shakabpa, aristocrate et fonctionnaire de l'ancien Tibet et auteur du livre « Le Tibet, une histoire politique », publié en anglais en 1967.

Dans ce livre, M. Shakabpa, partisan de l'indépendance, explique que le 13e dalaï-lama avait décrit le Tibet comme une « nation petite, religieuse et indépendante » dans une déclaration sur le bouddhisme en 1913.

Cependant, les chercheurs spécialistes de l'histoire moderne et des études tibétaines affirment que le mot exact utilisé par le dalaï-lama dans cette déclaration en tibétain est « region » (bodljongs), et non pas « nation » ou « pays » (rgylkhab).

Les faits historiques des siècles passés sont des preuves brisant le mythe de « l'indépendance du Tibet ».

 
 Articles connexes:
Les droits de l'homme du Tibet-- France
Photo
Vidéo
·Le Tibet
·Le Tibet, aussi haut que le ciel
·La Semaine de la culture tibétaine s’ouvre en Pol...
Je recommande
·Chine : CCTV diffusera un documentaire en langues ...
·Exposition de Thangka à Macao
·La politique religieuse du PCC ne changera pas
 
 

La Recherche des droits de l'homme de la Chine
frtibet328@yahoo.cn
Entreprise Technologique et informatique Wu Zhou Fan Hua, Tous droits réservés