Accueil   |  Actualité  |  Tibet actuel  |  Histoire et Vérité  |  Profil du Tibet  |  Documents  |  Le XIVe Dalai-lama  |  Vidéo  |  Photo
 
 
Tenzin Lhundrup, docteur tibétain, endosse la mission de présenter le vrai Tibet (I)
    temps:2014-01-15 source:tibet.cn auteur:    

En 1981, Tenzin Lhundrup suivait les études de l’histoire à l’Institut des Ethnies du Tibet. [Photo / CRI]

Tenzin Lhundrup de 48 ans est docteur tibétain en sociologie, il est né à Lhassa et actuellement travaille à Pékin. Les images qu’il a témoignées la première fois à Pékin à l’âge de 19 ans sont encore vinvantes dans son esprit. " En arrivant à Pékin, la première chose était d’aller visiter la place Tiananmen, je l’avais prise en photo. Le plus impressionnant était les bouquins innombrables à la Bibliothéque Nationale. Les conditions d’études sont beaucoup mieux par rapport à l’Institut des Ethnies du Tibet, car il y a les documents abondants et des professeurs chevronnés à consulter. "
 
En 1983, avant la fin d’études, Tenzin Lhundrup était venu à Pékin avec ses camarades de l’Institut des ethnies du Tibet pour faire son stage. En seulement une dizaine de jours à Pékin, il était profondément fasciné par l’ambiance vigoureuse dans la rue, le grandiose de Tiananmen, les ressources d’études abondantes et d’autres choses qu’il pourrait jamais oublier.
 
Deux ans plus tard , après avoir obtenu son licence en histoire à l’Institut des Ethnies du Tibet, Tenzin Lhundrup est retourné à sa ville natale – Lhassa, pour un travail du classement des dossiers tibétains à l’Académie sociale du Tibet. Par conséquent, il a eu des occasions de lire des livres rares et précieux concernant le Tibet et de connaître des érudits célèbres, tels que Wu Fengpei, Chapel Tseten Phuntsok, Droje Cedai, etc.. Il visite souvent ces professeurs lors des occasions de déplacement et leur pose des questions. Un jour, M. Wu Fengpei, à l’âge de 78 ans, a demandé à Tenzin Lhundrup d’enlever la paroi extérieure d’un mur de chez lui, puis des piles de bouquins cachés pendant la Révolution culturelle se sont exposés devant eux avec une odeur forte de moisissure. " Comme j’étais jeune, j’avais enlevé toute la paroi et déplacé les bouquins un par un dans sa cour carrée pour les faire sécher. J’ai beaucoup de respect et d’admiration pour des vieux hommes comme lui, qui font un seul travail pendant toute la vie, soit la protection et le classement des dossiers, mais qui transmettent la tradition chinoise. Après cela, nous avons publié un grand nombre de documents de la dynastie des Qing concernant le Tibet à l’Académie sociale du Tibet, de fait, nous avons posé la fondation pour le développement de la tibétologie en Chine. " a expliqué Tenzin Lhundrup.

 
 Articles connexes:
Les droits de l'homme du Tibet-- France
Photo
Vidéo
·Le Tibet
·« Indépendantistes tibétains » à l'étranger e...
·La Semaine de la culture tibétaine s’ouvre en Pol...
Je recommande
·CHINE-FRANCE/50 ANS: Où vont les relations sino-fr...
·Décembre a été le pire mois pour la qualité de ...
·Aperçu général de l'histoire du Tibet
 
 

La Recherche des droits de l'homme de la Chine
frtibet328@yahoo.cn
Entreprise Technologique et informatique Wu Zhou Fan Hua, Tous droits réservés