Accueil   |  Actualité  |  Tibet actuel  |  Histoire et Vérité  |  Profil du Tibet  |  Documents  |  Le XIVe Dalai-lama  |  Vidéo  |  Photo
 
 
Les progrès de la cause des droits de l'Homme en Chine en 2009
    temps:2010-09-26 source:french.xinhuanet.com auteur:    

 

Le niveau d'instruction des ethnies minoritaires ne cesse d'augmenter. Aujourd'hui, dans les régions peuplées d'ethnies minoritaires, a été établi un système d'enseignement complet qui englobe l'instruction préscolaire jusqu'à l'enseignement supérieur. La durée d'enseignement des ethnies minoritaires a été sensiblement prolongée. Le taux d'accès à l'école des enfants d'âge scolaire a atteint 98%. Fin 2009, parmi les 699 districts des régions d'autonomie ethnique, 686 ont généralisé, pour l'essentiel, l'enseignement obligatoire de neuf ans et ont pratiquement éradiqué l'illettrisme parmi les jeunes et les adultes. Les 13 autres districts projettent d'y procéder en 2010. En 2009, il y avait en Chine 15 écoles supérieures ethniques, et le nombre d'étudiants à temps plein dépassait les 200 000 personnes, plus de 60% étant issus d'ethnies minoritaires. La même année, plus de 300 écoles supérieures ont mis en place des cours préparatoires pour les ethnies minoritaires et créé des classes pour les élèves issus d'ethnies minoritaires ; le nombre d'admissions s'élevait à 31 000 personnes.

La culture des ethnies minoritaires a été protégée et développée. En juin 2009, le Conseil des Affaires d'Etat a tenu une conférence nationale sur le travail culturel des ethnies minoritaires, à l'issue de laquelle a été promulgué l'Avis du Conseil des Affaires d'Etat pour le développement et la prospérité de la culture des ethnies minoritaires. Les tâches principales, les objectifs et les mesures déterminées au cours de cette conférence ont fourni les bases solides nécessaires au développement et à la prospérité de la culture des ethnies minoritaires. La mise en place d'infrastructures culturelles dans les régions peuplées d'ethnies minoritaires n'a cessé de se renforcer. Pendant la période du XIe plan quinquennal, avec la mise en valeur d'un programme sur la construction des maisons de la culture dans les cantons et les bourgs, l'Etat a projeté d'investir environ 3,857 milliards de yuans dans les régions du Centre et de l'Ouest afin d'édifier 23 400 maisons de la culture, 913 millions de yuans devant être investis dans les huit provinces d'ethnies minoritaires et le Corps d'armée de production et de construction du Xin-jiang. Avec l'aide financière de l'Etat, un grand nombre de studios de doublage de films et d'émissions de radio et de télévision ont été rénovés ; 10 centres de doublage de films en langues ethniques minoritaires ont été successivement établis en Mongolie intérieure, au Tibet, au Xinjiang, etc. ; de nouvelles techniques numériques ont été développées en faveur du doublage de films en langues ethniques minoritaires. L'Etat a apporté un plus grand soutien à l'entretien et à la protection des sites culturels et historiques importants dans les régions peuplées d'ethnies minoritaires, ainsi qu'à la collecte d'objets précieux anciens. Pendant la période du XIe plan quinquennal, 400 millions de yuans ont été versés pour la protection d'une vingtaine de ruines et de sites culturels et historiques classés au niveau national et situés au Xinjiang. Actuellement, on compte, dans les régions peuplées d'ethnies minoritaires, 366 sites culturels et historiques classés au niveau national ; le palais du Potala et la vieille ville de Lijiang sont d'ailleurs inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Le muqam ouïgour du Xinjiang, les chants longs traditionnels mongols, le grand chant du groupe ethnique Dong, la tradition épique du Gesar, les arts Regong du Qinghai, l'opéra tibétain, le Manas du Xinjiang, l'art mongol du chant Khoomei, le Hua'er du Gansu et la danse des fermiers du groupe ethnique coréen en Chine ont été proclamés chefs-d'œuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité par l'UNESCO. Parmi les 4 réserves culturelles expérimentales d'importance na-tionale, 2 se trouvent dans les régions d'ethnies minori-taires. L'Etat a promulgué l'Avis directeur nécessaire à la bonne exécution du projet pilote sur la protection et le développement des villages originaux peuplés d'ethnies minoritaires. En 2009, il a débloqué 50 millions de yuans pour la protection et le développement de 121 villages originaux peuplés d'ethnies minoritaires.

L'Etat protège le droit des ethnies minoritaires à l'apprentissage, à l'utilisation et au développement de leur propre langue et écriture. Il garantit réellement l'utilisa-tion des langues et des écritures propres aux ethnies mino-ritaires dans divers domaines tels que l'administration, la justice, la presse, l'édition, la radio, la télévision, la culture et l'éducation. Dans les examens d'admission aux établissements d'enseignement supérieur, il est permis d'utiliser une écriture ethnique minoritaire. L'enseigne-ment bilingue est mis en application dans les régions peuplées d'ethnies minoritaires. Actuellement, le pays compte plus de 10 000 écoles qui pratiquent un enseignement bilingue et utilisent 29 écritures appartenant à 21 ethnies ; plus de 6 millions d'élèves en bénéficient.

 

 
 Articles connexes:
Les droits de l'homme du Tibet-- France
Photo
Vidéo
·Sutra de Shangri-La
·Rechercher le Shangri-La
·Le Sutra Shambhala
Je recommande
·Les progrès de la cause des droits de l'Homme en C...
·La région natale du quatorzième Dalaï rénovée
·Regard sur la Chine : la difficile réadaption des ...
 
 

La Recherche des droits de l'homme de la Chine
frtibet328@yahoo.cn
Entreprise Technologique et informatique Wu Zhou Fan Hua, Tous droits réservés